Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16 août 2010

Ne jetez pas vos tomates vertes !

tomates_vertes.jpgVos tomates ne rougissent pas ? les miennes non plus ! pire, certains pieds présentent déjà des signes de mildiou. Pas de panique, les tomates vertes se mangent, même avec quelques taches...

Trop tard pour traiter le mildiou qui  ne peut être évité que par la prévention, vous pouvez tout de même mener une petite guerre au méchant champignon afin de sauver quelques-uns de vos précieux fruits.

Enlevez les tomates malades (même celles qui n'ont que quelques mini-taches), supprimez 70 % des feuilles (pour laisser passer le soleil et éviter que l'humidité ne reste dans la plante), coupez toutes les branches ou feuilles en contact avec la plante voisine, et si possible installez une bâche plastique si la météo s'avère catastrophique pour les jours à venir (c'est le cas en Ile de france).

Surtout, dès que vous le pouvez, brûlez les feuilles !

Ensuite, enlevez la partie un peu abîmée ou tachée de la tomate, coupez-les et mélangez à toutes vos recettes (ratatouilles, courgettes grillées etc... vous pouvez aussi en faire de la confiture ou des beignets), les tomates vertes sont très bonnes et vous aurez le sentiment de faire un pied de nez au mildiou !

21 décembre 2009

Plantez l'échalotte au Solstice

échalottes.jpgPour se remettre du hontissime sommet de Copenhague, tous à vos pelles ! C'est aujourd'hui, le solstice d'hiver, et c'est aussi le jour où il faut planter les échalottes dans le jardin. Emmitoufflez-vous, la blonde vous accompagne dans cette tâche glaciale mais qui donnera toutes ses chances à vos échalottes de pointer le bout de leur nez au mieux de leur forme !

Et allons-y qu'on dégage la neige tous ensemble en chantant à tue tête : C'est la lutte finale des écolos qui vaincront...

11 juin 2009

Conseils pour un potager naturel

En prime voici le lien de Richard vers 10 conseils pour jardinier au + proche de la nature !

richard.jpg

22 mai 2009

Anti-pucerons naturels

tanaisie.jpgLes pucerons ont envahi vos rosiers ? Pas de panique, il existe quantités de recettes écolos pour en venir à bout. En pulvérisations : Le savon noir, le savon de Marseille, le purin d'orties, la décoction de feuilles de rhubarbe ou de tanaisie sont très efficaces.

 

- Savon de Marseille :

  1. Râpez 150 gr de savon en copeaux fins.
  2. Faites les bouillir dans 1L d'eau jusqu'à dissolution.
  3. Ajoutez une grosse cuillère d'huile de table et mélangez bien.
  4. Conservez ce produit dans une bouteille

- Savon noir : dilué dans de l'eau ( 5 à 10%)

- Purin d'orties : Suivant la recette déjà donnée précédemment.

- Décoction de feuilles de rhubarbe  : Couper 500g de feuilles de rhubarbe en lanières, faire macérer dans 5l d'eau froide pendant 24h. Puis faire bouillir le tout 30 sec, laisser refroidir et filtrer. Conserver dans les bouteilles à l'abri de la lumière. Le produit contient un acide qui paralyse les pucerons et les tue.

- Décoction de Tanaisie : (que vous aurez pris soin de faire pousser dans votre jardin, en plus, ses fleurs jaunes décorent joliment)

Faire tremper pendant 24 heures 300 à 400 g de plantes fraîches dans 10 litres d'eau. Faire bouillir pendant 15 min.

N'hésitez pas non plus à planter diverses plantes aromatiques alliées de votre potager contre tout ce qui le grignotte sans merci : oeillets d'inde, menthe, thym, absinthe, sarriette.

De quoi faire la nique à Panoramix, non ? Allez, à vos chaudrons !

 

25 avril 2009

Purin d'orties selon Raymonde

La recette du purin d'ortie selon Raymonde, le meilleur allié de votre jardin. 


18 février 2009

Graines Kokopelli

logo kokopelli.jpgMi-février, il n'est pas trop tard pour vous lancer dans le grand projet de "cultiver votre jardin".

Commandez-vos graines chez Kokopelli, seul endroit où vous serez certains de financer des indépendants soucieux de la biodiversité et de trouver des graines de qualité, bios, diverses et rares. Vous trouverez toutes les infos sur leurs 1200 variétés de semences anciennes produites en agrobiologie en cliquant sur le logo ci-contre.

Vous pouvez aussi décider d'aller les rencontrer lors du prochain salon "Vivre autrement" au parc floral de Paris du 20 au 23 mars.

Comme dit leur slogan : Réveillez-vous, il est temps de vivre autrement ! téléchargez une invitation sur le site du salon : www.salon-vivreautrement.com et redécouvrez le plaisir de voir germer et pousser des petites graines porteuses de vie.

11 février 2009

Potager, prévoyez et préparez

patates.jpgLe soleil ayant pointé le bout de son nez depuis ce matin, je me sens toute guillerette et prête à faire des folies à l'arrière de mon jardin.

Vu qu'il est encore temps de préparer intelligemment votre terre afin de maximiser vos chances de réussite aux beaux jours (surtout si vous êtes un savant débutant en jardinage) munissez-vous donc d'une boite de tests faciles afin de déterminer le pH de votre sol (acide, calcaire, neutre). Il vous suffira ensuite d'y apporter les nutriments nécessaires pour les acidifier ou les calcifier en fonction de ce que vous souhaitez y voir fructifier. Par ex : les choux, et les salades préfèrent les sols calcaires, les pommes de terre et l'oseille se développent bien en terrains acides, et la plupart des légumes préfèrent des pH de plus de 6.5 (peu acides)... C'est pour cette raison qu'il vaut mieux optimiser votre jardin en préparant 2 ou 3 zones de potagers et en tenant compte des zones de semi-ombres.

Ne vous effrayez pas à la vue de ces chiffres et termes avec lesquels vous n'êtes peut-être pas familiers, et si tout ça ne veut pas dire grand chose pour vous. Allez à la jardinerie du coin, et achetez une boite à test. Vous pourrez ensuite acheter les calcificateurs ou acidificateurs nécessaires (choisissez les bio bien entendu).

N'oubliez pas aussi d'épandre votre compost, ce serait dommage d'en priver votre sol qui ne demande que ça.

Enfin, avant d'aller concurrencer la vitesse du vent de ces derniers jours en dévalant les pistes de ski, faites germer vos pommes de terre. Mettez-les à la lumière, dans un endroit frais et pas trop sec, les germes si possible tournés vers le haut. Astuce recyclage : Vos boites à oeufs seront les bienvenues pour y déposer chaque patate et donneront un petit air bobo vintage à votre salon !

Toujours d'une pierre deux coups avec la blonde ! euh... d'une patate deux coups !

05 août 2008

Méthode désherbant naturel

Après maints tests de desherbages divers, voici deux méthodes que j'ai retenues, afin de débarrasser vos courettes, terrasses et autres endroits de ces herbes inesthétiques qui vous envahissent chaque été.

1. Arrachez d'abord manuellement le plus gros et notamment les plus hautes herbes en prenant soin d'enlever la racine. Puis, cette première étape terminée, versez avec l'arrosoir de l'eau bouillante sur le reste des plantes. Bon, c'est vrai que ce n'est pas si écologique car ça oblige à faire chauffer de l'eau (celle du robinet n'est sans doute pas assez chaude), mais au moins, ça vous évite d'empoisonner votre environnement, notre terre, nos nappes fréatiques et cie...

Vous remarquerez que les herbes brunissent, et meurent instantanément. C'est magique !

2. Pour les endroits trop envahis, couvrez les pendant quelques temps de couches de cartons. Puis, au bout de quelques jours ou semaines. Recouvrez l'endroit de bois raméal fragmenté puis de cailloux, de cette façon, vous ne serez pas à nouveau envahis quelques semaines plus tard.

12 juin 2008

Préserver la biodiversité

Pour des idées sympas notamment sur "comment préserver la biodiversité dans son jardin". cliquez sur la photo :

jardin2 comp.JPG

15 mai 2008

Bouillie bordelaise et paillage

Si comme moi vous avez décidé de profiter du soleil printanier pour démarrer un potager, pensez à :

Protéger vos plantes à l'aide de Bouillie bordelaise (accepté en agriculture biologique) avec un pulvérisateur

ajouter de temps en temps des engrais naturels : compost, purin d'orties dilué et purin tout court (attention, ça chlingue !) mettre le soir à la fraîcheur...

et pour économiser l'eau d'arrosage : paillez !!! 

Mettez en effet une bonne couche de paille (paille de lin ou de chanvre écologiques), ou même herbes sèches de tontes.

et pensez à vous munir d'un récupérateur d'eau de pluie, vous serez ravis d'arroser votre potager malgré les interdictions au cas où la canicule décide de nous embêter cet été.

L'un des potagers de la blonde

1715381775.JPG